Photographie en gros plan d'une pièce de 2 Euros brillante datée du 18 juin 2010, posée sur une table en bois vieillie, avec un fond légèrement flou et une lumière réfléchie créant un doux éclat sur sa surface.

Quelle est la valeur d’une pièce de 2 euros appel du 18 juin 2010 ?

Chaque numismate ou collectionneur de pièces a, un jour ou l’autre, croisé la célèbre pièce de 2 euros commémorative émise en 2010 pour célébrer les 70 ans de l’appel historique du 18 juin 1940 par le Général de Gaulle.

Cette monnaie n’est pas seulement un morceau de métal, mais bien un témoin d’un moment crucial de l’histoire française. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur la valeur et les caractéristiques uniques de cette pièce remarquable.

Caractéristiques de la pièce de 2 euros appel du 18 juin 2010

La Monnaie de Paris a émis cette pièce le 18 juin 2010 pour marquer les 70 ans de l’appel lancé depuis Londres par le Général de Gaulle. Avec une production masive de 20 millions d’exemplaires pour la circulation courante, cette pièce se démarque tant par sa large disponibilité que par son significatif aspect commémoratif.

  • Diamètre : 25,75 mm
  • Poids : 8,5 g
  • Composition : Cœur en cupronickel et couronne en nickel-laiton
  • Tirage total : 20 millions (circulant) + 10 000 (Brillant Universel) + 20 000 (Belle Épreuve)

L’avers de cette monnaie présente un portrait stylisé du Général de Gaulle avec la mention « Appel du 18 Juin », tandis que le revers reste identique aux autres pièces de 2 euros avec la carte de l’Europe.

Valeur sur le marché des pièces de collection

La valeur des pièces de 2 euros varie en fonction de plusieurs critères : état de conservation, rareté, qualité de fabrication et demande des collectionneurs. Pour la pièce dédiée à l’appel du 18 juin 2010, voici ce qu’il faut savoir :

Les pièces en circulation courante, vues comme ordinaires, ont une valeur approximative de 2 à 3 euros. Ces pièces peuvent néanmoins prendre de la valeur selon différents facteurs comme leur état de conservation ou des particularités spécifiques.

En ce qui concerne les versions limitées et de meilleure qualité :

  1. Brillant Universel : Tirée à 10 000 exemplaires, ces pièces sont très recherchées et leur prix peut atteindre jusqu’à 15 euros si elles sont neuves et parfaitement conservées.
  2. Belle Épreuve : Limitée à 20 000 exemplaires, cette version au fini impeccable peut être évaluée dans la même fourchette de prix que les pièces Brillant Universel, voire plus en fonction de la demande spécifique du marché.

Comparaison avec d’autres pièces commémoratives

Cet épisode historique transforme la pièce de 2 euros appel du 18 juin 2010 en bien plus qu’un simple objet de transaction. Comparons-la maintenant à d’autres pièces commémoratives similaires émises par la Monnaie de Paris :

Par exemple, la pièce de 2 euros dédiée au centenaire de François Mitterrand est également très convoitée. Tout comme notre sujet principal, elle possède une face spécifique liée à l’événement, ce qui renforce son attrait auprès des collectionneurs.

Sachant qu’une émission trop généreuse peut limiter la montée rapide de la valeur d’une pièce, contrairement à d’autres pièces commémoratives au tirage moins élevé comme celles en éditions spéciales EB (Essai-Billets), la valeur des pièces appel du 18 juin pourrait grimper plus lentement mais rester intéressante pour des investisseurs patients.

Investissement et collection

Choisir d’investir dans la monnaie commémorative, surtout celle de l’appel du 18 juin 2010, nécessite une compréhension des dynamiques du marché numismatique. Les collectionneurs expérimentés savent qu’il est essentiel de prendre en compte plusieurs paramètres avant d’effectuer un achat.

Lors de la sélection d’une pièce, il convient de prêter attention à :

  • L’état de conservation (qui joue un rôle majeur dans l’évaluation)
  • Le tirage, influençant directement la raréfaction et donc la valeur potentielle
  • La demande actuelle des collectionneurs

Pour ceux souhaitant ajouter une telle pièce à leur collection, il existe de nombreux forums spécialisés et plateformes de vente où l’on peut échanger avec des experts et enthusiasts du secteur. Cela permet non seulement d’obtenir des évaluations précises mais aussi d’accéder peut-être à des offres exclusives.

État de conservation et gradation

L’état de conservation est clé lorsqu’il s’agit de déterminer la valeur d’un exemplaire de cette pièce spécifique. Une gradation professionnelle peut transformer la perception de cette pièce sur le marché :

MS-65 ou supérieur : Un tel grade signifie que la pièce est pratiquement >flawless< . Peu de marques visibles, un lustre éclatant et des détails finement définis caractérisent cette évaluation. Naturellement, les pièces notées ainsi atteignent souvent des prix nettement supérieurs.

VF (Very Fine) : Affiche quelques traces d’usure sur les reliefs élevés. Cette catégorie reste appréciée pour les collections de qualité moyenne, et offre souvent un bon compromis pour ceux qui cherchent à accumuler tout en respectant leur budget.

Les états inférieurs peuvent encore avoir un certain attrait, surtout si la demande pour des exemplaires en *non-circulated* dépasse temporairement la disponibilité immédiate.

Qu’en disent les collectionneurs ?

Sur les forums et communautés spécialisées, les collectionneurs expriment souvent un fort intérêt pour cette pièce particulière. Certains témoignages révèlent des anecdotes fascinantes, telles que la réception directe de rouleaux complets provenant de banques régionales à l’époque de l’émission initiale, ou encore des échanges prolifiques entre passionnés soulignant l’aspect historique inestimable comparé à leur valeur monétaire brute.

En résumé, bien qu’elle fasse partie des productions massives de la Monnaie de Paris, la pièce de 2 euros appel du 18 juin 2010 garde une place spéciale dans le cœur des numismates, autant pour sa symbolique puissante que pour son potentiel d’appréciation.

Partagez votre amour
CorentinOp
CorentinOp
Articles: 89